CNRS

Travailler chez CNRS : présentation de l'entreprise et avis

CNRS
CNRS
3,9
172 avis
CNRS : notes
3,9
Note moyenne sur 172 avis sur Indeed
4,0Équilibre vie privée/professionnelle
3,2Salaire et avantages
3,2Sécurité de l'emploi et évolution
3,4Direction
3,6Culture d'entreprise
Siège social
Siège : 3 rue Michel-Ange 75016 Paris
Employés
+ de 10 000
Chiffre d'affaires
25 à 100 millions (USD)
Secteur
Organization

Emplois populaires chez CNRS

 Salaire moyenGrille de salaires
1 salaire indiqué
3 238 €
par mois
1 600 €-5 100 €
1 salaire indiqué
2 552 €
par mois
1 400 €-3 900 €
5 salaires indiqués
2 148 €
par mois
1 400 €-3 300 €
2 salaires indiqués
2 123 €
par mois
1 400 €-3 200 €
1 salaire indiqué
1 850 €
par mois
1 400 €-2 800 €
Satisfaction vis-à-vis du salaire
49%
Pourcentage d'employés satisfaits de leur salaire
D'après 196 avis

CNRS : avis

Emplois populairesStagiaire (H/F)Ingénieur (H/F)Ingénieur d'études (H/F)Acheteur (H/F)Ingénieur Électronique (H/F)Assistant (H/F)InternPost-doctoral FellowChargé (H/F)Chargé d'études (H/F)ChercheurChercheur postdoctoralDoctorantGestionnaire Financier (H/F)Gestionnaire Ressources Humaines (H/F)Research EngineerResearcherSecrétaire (H/F)Technicien (H/F)Technicien Réseau (H/F)Technicien Vétérinaire (H/F)Technicien de Gestion (H/F)Technicien de Surface (H/F)Testeur Logiciel (H/F)Administrateur Systèmes Et Réseaux (H/F)Administrative AssistantAgent de Gestion Financière (H/F)Agent de Réservation (H/F)AlternanceApprenti (H/F)Archiviste (H/F)Assistant Chef de Projet (H/F)Assistant ManagerAssistant Promotions Et Partenariats (H/F)Assistant Qualité (H/F)Assistant Ressources Humaines (H/F)AstrophysicistC++ DeveloperChargé d'affaires (H/F)Chargé de Budget (H/F)Chargé de Formation (H/F)Chef de Projet (H/F)Chercheur DoctorantChercheur contractuelChercheur doctorantCommis (H/F)ContractuelContrat de VacationData Scientist (H/F)Doctorant (Ph.D)Doctorante en chimie des matériauxDoctorat en Microbiologie Employé Libre Service (H/F)Fouilleuse ArchéologiqueGestionnaire (H/F)Gestionnaire Administratif (H/F)Graphiste (H/F)Head of artificial intelligence and gene regulation labINGENIEUR DE RECHERCHEInformatique scientifiqueIngeniero/a instrumentistaIngénieur Automaticien (H/F)Ingénieur Etudes Et Développement (H/F)Ingénieur R&D (H/F)Ingénieur Travaux (H/F)Ingénieur d'application (H/F)Ingénieur d'exploitation (H/F)Instrument TechnicianManagerMontpellier - technical advisorPh.D. candidatePhDPhD CandidatePhD studentPhotographe (H/F)Post Doctorat CELIAPost-doctorantPost-doctoratPostdoctorantResearch AssistantResearch AssociateResearch FellowResearch InternResearch ScientistResearch StudentResponsable Bureau d'études (H/F)Responsable Comptable (H/F)Responsable Laboratoire (H/F)Responsable Service Clients (H/F)Secrétaire Polyvalente (H/F)Senior Post-DocStage Assistant (H/F)Stagiaire Administratif (H/F)StagistaTechnician chemistTechnicien Laboratoire (H/F)Technicien Mesures Physiques (H/F)Technicien en Informatique (H/F)TraineeVacataire de rechercheVacationVacation pour l'étude réaménagement des poldersZootechnicienÉlectronicien (H/F)

Avis généraux sur l'entreprise CNRS

3,0
Ingénieur d'études (H/F) | Paris (75) | 7 juin 2018
Peu de perspectives
J'ai travaillé en début de carrière pendant 4 ans sur 2 sites différents avec quand 5 contrats de travail différent en CDD jonglant sur différents budgets, les seules possibilités d'évolution étaient de faire une thèse ou un total de 6 ans de CDD et de passer ensuite par une société de consulting en espérant peut-être qu'un poste se libère un jour. Les collègues sont compétents et sympathiques, même si on sent une différence de considération entre permanents et contractuels. Les horaires sont libres, le management pas présent, du bon matériel informatique mais des locaux vétustes à l'ambiance années 70. Parfois des longues périodes sans objectif précis à réaliser et l'on s'ennuie sauf si l'on s'invente du travail et que l'on aime l'autonomie totale, les permanents étant "occupés" ou à droite à gauche. Le salaire est le plus faible sur le marché du travail par rapport au niveau d'études. L'expérience acquise n'est pas forcément bien perçue quand on se présente dans le secteur privé. Le plus gros défaut est la rareté des postes permanents pour des raisons soi-disant de budget, mais il y a en permanence du budget pour financer des CDD.
Points positifsBonne cantine pas cher, horaires libres, collègues sympathiques et compétents, autonomie, pas de stress.
Points négatifsLocaux anciens, essentiellement des CDD, les CDI sont très rares, l'ennui peut vite s'installer si on ne gère pas l'autonomie
5,0
Assistant Ressources Humaines (H/F) | Saint-Martin-d'Hères (38) | 13 mars 2015
Expérience enrichissante dans un environnement agréable.
Je travaillais dans un laboratoire de recherche qui avait pour tutelle entre autre le CNRS. Au sein de ce laboratoire, j'ai trouvé un environnement particulièrement intéressant du fait de la variété des tâches (accueil, traitements de dossiers, alimentation de bases de données, information des personnels, rédactions de comptes rendus, communication, organisation de séminaires...), le fait d'être en contact avec des personnes de statuts différents en interne et en externe, l'autonomie dont je disposais pour l'organisation de mes journées, la responsabilité que j'avais dans le rendu de mes fonctions et les rapports de confiance avec ma direction qui était également très disponible. Seule contrainte qui ne m'a pas permis de poursuivre sur ce poste : les termes de la loi Sauvadet qui font que je n'ai pas pu avoir un nouveau renouvellement de mon contrat, ni un CDI.
Points positifsL'environnement de travail. Remboursement partiel des frais de transport.
Points négatifsImpossibilité de renouvellement de mon CDD et pas de CDI possible.
1,0
Contractuel | Meudon (92) | 3 mai 2016
CNRS de Meudon
Journées de travail super chargées pour les contractuels mais pas pour les fonctionnaires. Les responsables n'ont aucun sens de management. Il ne savent pas gérer les conflits et encore moins créer une cohésion dans le groupe. Enfin certains collaborateurs ont un niveau de maternelles où les principaux thèmes de discussions sont les gens et la télé-réalité. Dur d'y intégrer sauf si on partage la même mentalité. Sur le plan professionnelle, pas de suivi par les responsables qui n'ont jamais le temps (et pourtant on est dans le public...), pas d'aide précise par les collègues qui bien entendu ne vous intègre pas dans le petit groupe. Bref aucune perspective.
Points positifsCantine sur place, location du lieu, et ça fait toujours bien de voir apparaitre le CNRS sur le CV
Points négatifsLes contractuels se font b*****, salaire bas, pas de perspective, pas d'initiative, pas de respect entre collègues, management nulle
3,0
Postdoctorant | Villeurbanne (69) | 10 janv. 2016
Fonctionnement d'un groupe de recherche expérimental
Le moteur d'un chercheur est avant tout sa curiosité scientifique. Quand un chercheur est amené à travailler sur un projet, il a à sa charge de grandes responsabilités. En effet, il doit superviser et participer aux développements de dispositifs expérimentaux, analyser des données (traitement statistique) pour la compréhension des phénomènes physiques et du système de détection. Il doit également veiller aux améliorations du dit dispositif pour étendre ses recherches (savoirs dans d'autres domaines, esprit de synthèse, bonne capacité d'adaptation), se mettre en relation avec le personnel technique (techniciens, ingénieurs) et avec des industriels au cours de réunion de travail pour évaluer l'avancement du projet ainsi que sa faisabilité.
Points positifsCulture scientifique
Points négatifsManque de rigueur dans la gestion de projet
3,0
| Marseille (13) | 13 juin 2014
Environnement de travail agréable
Journée de travail typique : 8h20 - 18h00 (horaires libres), pause déjeuné 30 min à 45 min Opportunité de développement : c'est le point le plus délicat de ce métier, voir ci-dessous Collaborateurs : chaleureux, investis et prêt à aider en cas de besoin Aspect le plus difficile de mon poste : CDD, très faible nombre de poste en tant que chercheur. Recrutement inenvisageable sans CDD à l'étranger entre 4 et 8 ans pour postuler au concours d'entrée au CNRS (très forte concurrence dépendant de la quantité et qualité des recherches publiées et du nombre de personnes postulant) Aspects les plus agréables de mon poste : horaires libres, rencontre de personnes venant du monde entier, échange d'idées
Points positifsUne fois titulaire : sécurité de l'emploi, horaires libres
Points négatifsSalaires qui ne sont pas à la hauteur des études et des compétences
4,0
Stagiaire (H/F) | Strasbourg (67) | 6 nov. 2014
Avis en tant que stagiaire M2 au CNRS en laboratoire.
- journée de travail typique : recherches bibliographiques, paillasse, synthèse de produit, tests d'optimisation, réunion de groupe pour faire évoluer le projet, formation sur des logiciels, analyse des produits obtenus (gel d'agarose, RMN, Spectrométrie, IR...), tests biologiques. - opportunités de développement : les fonds étant limités ce n'est pas chose facile. - management : tuteur génial, comme j'étais en stage je n'ai pas eu l'opportunité de tester mes qualités en management. - collaborateurs : un tantinet détaché, mais bon on va dire qu'ils ont beaucoup de travail. - aspect le plus difficile de votre poste : la retranscription des données d'analyses de chaques produits et leurs interprétations. - aspect le plus agréable : un sujet passionnant basé sur la thérapie génique.
2,0
Acheteur (H/F) | Provence-Alpes-Côte d'Azur | 19 janv. 2018
Les CDD à la pelle
l’equipe agréable la direction sur service pas du tout impartiale. taux de renouvellement sur certain poste terriblement élevé, ne faut il pas se poser les bonnes questions plutôt que de tenter de trouver un perle rare qui ne trouvera jamais « considération et respect » aux yeux de la responsable du service. une fois de plus poste à la parution, promesses qui n’aboutiront pas. Dans le contexte actuel très difficile pour les chercheurs d’emploi pérennes il est totalement inconcevable qu’une structure telle que celle ci se permettent d’employer des méthodes autant dénoncées pour satisfaire l’ego d’une personne immature, capricieuse qui mélange l’affect et le professionnel.
Points positifscadre de travail agréable
Points négatifsturnover
5,0
Administrateur Systèmes Et Réseaux (H/F) | Orléans (45) | 6 avr. 2015
Travail très intéressant et ambiance agréable.
A cause d'une politique de recrutement restreinte pour 2015, je n'ai pas eu l'opportunité de pouvoir effectuer un autre CDD. C'est vraiment dommage car je m'entendais parfaitement avec la hiérarchie et les collaborateurs, tous très compétant, très attentifs aux personnels et fort sympathiques. De plus, je sais qu'ils appréciaient mes compétences. Le management n'est pas écrasant mais constructif. L'aspect le plus difficile est également le plus agréable, à savoir : Il faut s'adapter aux demandes, aux pannes. Le travail n'est donc pas monotone mais il faut savoir s'adapter rapidement aux diverses situations.
2,0
Chercheur postdoctoral | Toulouse (31) | 17 nov. 2021
Attention si vous êtes en CDD!
Si vous êtes titulaire CNRS, ça peut aller, sauf la problématique du financement pérenne de votre projet de recherche, et le suivi RH est inexistant. En revanche, si vous êtes en CDD, attention, il faut savoir qu'il s'agit d'une forme de bull shit job. Aucune évolution de carrière. Très peu de perspectives à part pole emploi. De plus à partir de 4 ans de CDD, quelque soit votre mérite, vos performances, ils vont vous pousser vers le chômage, et pire bloquer toute possibilité de revenir en contrat.
Points positifsCôté exaltant de la recherche
Points négatifsLe CNRS, comme l'état, est à la fois le meilleur (sécurité de l'emploi si titulaire) et le pire des employeur si CDD.
2,0
Acheteur (H/F) | Meudon (92) | 23 avr. 2016
Evitez la Direction Déléguée aux Achats et à l'Innovation (DDAI) à Meudon
S'il y a bien un service à éviter au CNRS c'est la DDAI. La preuve: le turn-over est très important: 14 départs en 3 ans, depuis l'arrivée du nouveau Directeur Délégué. Sur une équipe totale de seulement 12 personnes y compris les 3 chefs!
Points positifsSuper lieu de glande pas grand chose à faire de ses journées, Idéal quand on prépare un concours, Quand on est fonctionnaire on a la sécurité de l'emploi
Points négatifsAucune prise d'initiative envisageable, 0 autonomie, Les chefs ne savent pas manager, Réunions stériles, Pas de prévision, 0 organisation, Salaire nul, On s'ennuie à mourir, Aucune reconnaissance

Questions et réponses au sujet de l'entreprise CNRS

Quels sont les horaires de travail chez CNRS ?
Posée le 7 juin 2018
38.5h semaine mais non respectees
Réponse du 27 avr. 2022
Normalement; on doit travailler 40 heures par semaines selon la loi
Réponse du 24 juil. 2021
Quel est le code vestimentaire dans l’entreprise ?
Posée le 15 juil. 2018
C'est la bonne réponse on ne doit pas être vulgaire car nous représentons une entreprise même s il y a des conditions de travailles que nous n aimons pas
Réponse du 19 janv. 2021
Le code vestimentaire de l'entreprise consiste, en, porter une blouse de laboratoire.
Réponse du 20 déc. 2018
Quelle flexibilité est offerte en termes d’aménagement des horaires ou de télétravail ?
Posée le 20 juil. 2020
entre 8h30 et 20h 3 jours de télétravail sont possibles
Réponse du 3 juin 2022
Very flexible
Réponse du 21 août 2021
Combien d’heures en moyenne travaillez-vous par semaine chez CNRS ?
Posée le 14 juil. 2020
35 heures/semaine
Réponse du 27 janv. 2022
I usually work around 90 hours per week
Réponse du 19 déc. 2021
Comment décririez-vous l’ambiance de travail chez CNRS ?
Posée le 18 avr. 2019
Très bonne ambiance
Réponse du 20 juin 2022
Collégial, bureaucratique, routinier
Réponse du 14 janv. 2020