Babilou

Travailler chez Babilou : présentation de l'entreprise et avis

Babilou
Babilou
3,1
235 avis
Babilou : notes
3,1
Note moyenne sur 235 avis sur Indeed
3,1Équilibre vie privée/professionnelle
2,6Salaire et avantages
2,9Sécurité de l'emploi et évolution
3,0Direction
3,1Culture d'entreprise
Siège social
60 avenue de l'Europe 92270 Bois-Colombes
Employés
1 001 à 5 000
Chiffre d'affaires
Inconnu
Secteur
Consulting and Business Services

Emplois populaires chez Babilou

 Salaire moyenGrille de salaires
13 salaires indiqués
74,23 €
par heure
37,10 €-200,00 €
16 salaires indiqués
45,00 €
par heure
22,50 €-67,50 €
15 salaires indiqués
74,50 €
par heure
37,25 €-200,00 €
29 salaires indiqués
2 092 €
par mois
1 400 €-3 200 €
39 salaires indiqués
1 980 €
par mois
1 400 €-3 000 €
Satisfaction vis-à-vis du salaire
34%
Pourcentage d'employés satisfaits de leur salaire
D'après 716 avis

Babilou : avis

Emplois populairesAssistant Accueil Petite Enfance (H/F)Auxiliaire de Puericulture (H/F)Éducateur de Jeunes Enfants (H/F)Directeur (H/F)Agent d'Entretien (H/F)Directeur de Crèche (H/F)Agent de Service (H/F)Auxiliaire de Crèche (H/F)Infirmier (H/F)Chargé d'affaires Entreprises (H/F)Commercial (H/F)Stagiaire (H/F)Chef de Projet (H/F)Responsable Marketing (H/F)SalariéSiègeAgent Petits Travaux (H/F)ApeAuxiliaireChargé de Communication (H/F)Chargé de Marketing (H/F)Comptable Clients Fournisseurs (H/F)Directeur Adjoint (H/F)EJEManager (H/F)Puéricultrice (H/F)Responsable de Secteur (H/F)A p EAgent (H/F)Agent D'accueil (H/F)Agent des Services Hospitaliers (H/F)Aide à Domicile (H/F)Ancien employéAnimateur (H/F)Assistant (H/F)Assistant Administration des Ventes (H/F)Assistant de Vie (H/F)Chargé d'études Statistiques (H/F)Chargé de Développement Commercial (H/F)Chargé de Mission (H/F)Chargé de Missions Ressources Humaines (H/F)Chargé de Recrutement (H/F)Chargé de la Collecte de Fonds (H/F)Chef de Projet Digital (H/F)Chef de Projet MOA (H/F)Coordonnateur de Projets (H/F)DRDirecteur D'établissement Scolaire (H/F)Directeur Marketing (H/F)Directeur d'agence (H/F)Directeur d'etablissement (H/F)DirectionEmployéEmployéeFormateur Informatique (H/F)Gestionnaire (H/F)Gestionnaire Paie (H/F)Gestionnaire Ressources Humaines (H/F)Gérant (H/F)ParalegalePsychomotricien (H/F)RRHResponsable Centre de Profit (H/F)Responsable Opérationnel (H/F)Responsable acquisitionResponsable d'exploitation (H/F)Ripeur (H/F)Référent techniqueSalarié en CDISecrétaire (H/F)Technicien de Gestion (H/F)ancien dauxiliaire de puériculturecourrierejeÉducateur (H/F)

Avis généraux sur l'entreprise Babilou

4,0
Directeur Adjoint (H/F) | Suresnes (92) | 3 juin 2015
Satisfaite !!
Bonjour, J'occupe un poste de directrice adjointe depuis 18 mois et je suis complètement satisfaite de mon arrivée au sein du groupe Babilou. J'étais encore en formation d'infirmière Puéricultrice lorsque 2 ambassadrices Babilou (professionnelles de terrain et du siège) viennent dans mon école pour présenter à la promo le travail de la puéricultrice en crèche. Mon souhait était de travailler en crèche dans un poste de direction mais je n'avais aucune expérience sur le terrain à part 2 stages d'1 mois chacun, bref quasiment rien !! Lorsque j'en ai parlé aux 2 ambassadrices, elles ont été à l'écoute et m'ont rassurée : lorsqu'une professionnelle prend un poste de direction, si cette professionnelle se rend compte qu'elle n'est pas encore prête à gérer ce poste pleinement, elle peut être "rétrograder" par exemple : une professionnelle nommée Directrice peut devenir Adjointe de direction, il ne faut pas voir ça comme négatif mais plutôt positif : Babilou préfère que leurs salariés se sentent à l'aise dans leur travail plutôt qu'ils souffrent tous les jours !! Et c'est cet aspect qui m'a conforté dans mon choix de Babilou! En tant que directrice adjointe, il y a théoriquement 50% du temps sur le terrain et 50% du temps avec la directrice pour gérer la crèche. Honnêtement, cela peut m'arriver de passer des journées dans le bureau parce qu'il y a beaucoup de choses à traiter. Mais je peux me permettre aussi en tant qu'adjointe de me dire "bon, j'ai fait assez d'ordinateur, je
1,0
Éducateur de Jeunes Enfants (H/F) | Boulogne-Billancourt (92) | 22 juin 2013
Courage, fuyez!
On y considère les enfants comme des produits au même titre que des yaourts, ce qui intéresse le siège, c'est de remplir leurs crèches et de faire plaisir aux parents (leurs clients) en réclamant toujours plus de rendement dans les productions des enfants. Les employés sont traités comme des chiens et s'ils osent exprimer un mécontentement on leur fait comprendre que la porte est ouverte et que rien ne les empêche de partir. Conditions de travail: pas de salle de personnel, ticket resto à 6 euros (dans un quartier chic ou le moindre repas chaud est à minimum 9,5 euros). Salaire correct mais pas de 13ème mois, pas de RTT, 5 semaines de vacances mais 4semaines/5 imposées et la dernière devait être prise seulement s'il y avait moins d'enfants dans la structure donc systématiquement en période scolaire, aménagement des horaires impossibles avec les collègues car 2 professionnels diplômés dans la structure. Remplacement de l'agent de collectivité systématique en cas d'absence de cette dernière donc on nous demandait de faire son travail en plus du notre (préparation des repas, s'occuper du linge, faire le ménage, sortir les poubelles), Absences du personnel jamais remplacé et porte qu'il fallait "porter" pour fermer ( qui a apporté les mêmes pbs de dos et d'épaules pour toute l'équipe) et n' a été réparé qu'au bout de 3 ans. A la tête de la crèche où j'étais, une jeune directrice incompétente en management et absolument pas accompagnée dans sa fonction par la hiérarchie. La place
2,0
Directeur de Crèche (H/F) | Val-d'Oise | 6 mars 2016
Directriçe de creche( 20ans d'expérience)
J'ai été embauchée par tout petit monde,et je croyais ferme aux valeurs de l'entreprise. Tout n'étais pas rose dans l'ouverture de cette crèche....mais avec de la bonne volonté...cependant ,au fil des mois,la bonne volonté disparaît et la réalité du quotidien s'impose.Effectif toujours incomplet.,d'où modification du planning du personnel de façon permanente ce qui a forcément un impacte sur la qualité d'accueil des enfants et sur la vie privée du personnel. Deuxième point négatif des locaux mal agencés,erreur de superficie, des locaux par rapport aux plans,que l'on cache à la PMI pour ne pas avoir à modifier le nombre d'enfants accueillis. Mauvais agencement des lieux,escaliers dangereux,insonorisation des pièces de jeux ignorée.Tout ceci contribue à l'insécurité et à la fatigue des enfants mais aussi au stress du personnel. Dortoirs des bébés sans fenêtres et donc jamais aérés,et cela couvert par les médecins.Comment ne pas être malade lorsque huit bébés partagent le même dortoir mais aussi les pathologies de l'hiver dans cet univers vicié et surchauffé. Projet pédagogique,plan de formation,encadrement,vaste bluff publicitaire,et poudre aux yeux pour les administrations et les familles. Mais à l'intérieur, les cadres savent que leur management est soumis à la performance.,rentabilité ,remplissage des berceaux et faire avancé le personnel par la pression..l'écoute n' est pas reconnue comme une qualité mais comme un défaut,remonter les erreurs de conception des locaux
2,0
Assistant Accueil Petite Enfance (H/F) | Saint-Maur-des-Fossés (94) | 7 sept. 2018
Incompréhension de la part de la direction
Je suis APE depuis 5 ans. En congé parental pour mon 2è enfant depuis 2 ans, je me suis vu obligé de prendre un congé sabbatique suite à mon congé parental car j'ai un fils en situation de handicap (autisme et TDAH). Plusieurs fois j'ai pris rdv avec le directeur adjoint (car la directrice était absente) et j'ai demander si s'était possible de d'avoir un arrangement horaire (horaires fixes par exemple pour que je puisse avoir du temps pour accompagné mon fils à l'école et surtout pour l'accompagné faire ses soins (psychomot, pédopsy, orthophoniste..). Il m'a gentiment répondu qu'il ne pouvait pas me donner des horaires fixes car ce ne serait pas juste pour les autres membres de l'équipe que je ne fasse jamais d'ouvertures et de fermetures ; ce que je comprend tout a fait. Néanmoins, je pense que mes collègues sont assez intelligentes pour comprendre que si j'avais des horaires "à la carte" ce n'est pas pour mon confort personnel mais pour les besoins liés au handicap de mon fils. De plus il m'a proposé un temps partiel mais avec des horaires qui l'arrangeait lui, en fonction des besoins de la crèche et non pas en fonction de mes besoins à moi. Tout ça pour dire que je suis extrêmement déçu par une telle attitude, venant de gens se disant compréhensifs et attentifs au bien être des enfants ! mais par contre, le bien être des employés en générale et des employés ayant des enfants handicapés, ils ne font rien pour aider ces employés a garder une vie, je dirais "normale" ave
Points négatifsEquipe de direction sans coeur, intolérente et avec un manque de compréhension
1,0
Auxiliaire de Puericulture (H/F) | Paris (75) | 6 sept. 2018
Management à l'américaine
Une entreprise au sein de laquelle vous êtes censé être non-stop au top niveau.Vous n'êtes qu'un simple être humain? Passez votre chemin.Vous devrez remplir des évaluations avec votre direction,ce qui pourrait aider à progresser... Que nenni! On évalue, entre autres, votre "résistance à la fatigue"(avec 37,5h,sans RTT ni congés hormis les 5 semaines obligatoires qu'on vous concède généreusement il va de soi qu'on tient une forme olympique).On évalue aussi votre "capacité à gérer les conflits au sein de l'équipe"(on ne devrait en aucun cas compter sur l'appui de sa hiérarchie pour des choses aussi triviales).Si vous tombez malade et que vous osez accepter votre arrêt maladie,honte sur vous! Vous n'avez aucun sens du devoir! Bref, si vous ne remplissez pas ces sacro-saints critères, et ceux-ci parmi tant d'autres, vous n'êtes pas digne de travailler pour la fabuleuse entreprise Babilou.Si vous êtes un androïde ou doté de qualités divines peut-être que cela passera... et encore. Bref, trêve d'ironie. Encore une boîte qui vous sert de beaux discours et qui se moque pas mal du bien-être de son personnel.Vous êtes un employé "citron": on vous presse jusqu'au bout et on vous jette (enfin, on attend que vous démissionnez,question de rentabilité)Enfants très souvent en surnombre,vu qu'il faut satisfaire la clientèle, manque d'effectifs car il y a de multiples arrêts maladie( à croire que même les robots ont besoin de recharger leurs batteries).On notera que celles et ceux qui notent
Points positifsPas assez
Points négatifsBeaucoup trop
2,0
Auxiliaire de Puericulture (H/F) | Saint-Maur-des-Fossés (94) | 12 avr. 2014
courrez,ne vous arrêtez surtout pas.
J'ai travaillé pour la crèche de saint maur. La directrice etais absente pendant quelques mois et tout allait bien. Depuis son retour il y'a 3 semaine c du grand n'importe quoi.nous oblige a faire des heures supplémentaires car elle ne veut pas faire de fermeture. et comme l'équipe ne voulais pas,bah bien sûr ca tombait sur moi la petite nouvelle encore en periode d'essai.donc j'ai eu le droit a toute la semaine de fermeture. Or que dans cette creche on fonctionne avec un planning fixe.un jour un horaire mais des jour fixe. Par exemple tous les lundi vous êtes de 9h. mais la etant que 2 auxiliaire diplômé dont 1 en vacances dans la section,le taux d'encadrement de sécurité ne pouvait pas être assuré enfin Si.si elle faisait la fermeture mais non Mme me demandait de changer mes horaires. Se fait un emploi du temps a la carte,arrive a 10h30 et repart a 16h . hors que nous employés faisons 10h30 19h. C'est une femme mauvaise qui ne pense qu'a elle. Ma fille etais malade elle n'a pas voulu que je rentre.1 semaine plus tard son enfant etais malade elle est partie est n'est revenu que 2h plus tard.donc ce jour là ses horaires ont été 8h 16h avec 2h de pause. Mes collègues m'avais prévenu avant qu'elle ne revienne de son long arrêt maladie mais je voulais me faire mon propre avis,c'est chose faite. Je comprends mieux pourquoi avant moi il y'a eu 3 auxiliaire en 2mois. Moi j'ai été recrutée par l'adjointe,tout s' est bien passé. Apres le retour de la directrice j'y su
Points positifsticket resto de 6 euros
Points négatifsla direction
2,0
Éducateur de Jeunes Enfants (H/F) | Pantin (93) | 2 nov. 2019
Management inquiétant
Une directrice lamentable en management d'équipe, elle mélange le personnel et le professionnel. Des sections pleines aux professionnelles débordées qui font de leur mieux pour les enfants. Un turn over énorme car elle fait fuir les professionnelles surtout celles qui pointent la qualité d'accueil et de management. Pas de soutien ni de valorisation de sa part au contraire que des critiques et des repproches non constructifs. La directrice actuelle laisse les cap et AP faire sont travail en échange de copinage et de tolérance sur les absences. Elle raconte ses histoires de "fesses" dans la salle de repos. Ne parle pas à certaines professionnelles, condescendante avec d'autres. Jalouse des réalisations et actions des professionnelles car elle veut que tout les mérites soient pour elle. Elle n'est pas dans l'échange, elle souhaite qu'on lui obessise au doigt et à l'oeil.Pression morale, manque de jeux et matériel pour nettoyer les sections. Les repas sont tristes et pas souvent équilibrés car elle fait des économies sur tout pour montrer au siège qu'elle bonne pour avoir des primes de remplissage et respect de budget à la fin de l'année. Et surtout a caché aux parents et au siège les circonstances d' un incident avec un enfant qui est sortit de la crèche et qui manquait de se faire écraser. La crèche en elle ça va dans l'ensemble mais cette directrice est loin d'être professionnelle et vend du rêve aux entretiens d'embauches, il y a qui partent et d'autres qui restent pour ga
Points positifsAmbiance entre collègues
Points négatifsManagement
5,0
Directeur de Crèche (H/F) | Levallois-Perret (92) | 1 août 2015
grandes possibilités d'évolution
le groupe Babilou a été le premier à me proposer un poste de directrice adjointe, que j'ai occupé durant plus de 3 ans. Pendant ces 3 ans, j'ai été accompagné, formé, soutenue, afin de pouvoir occuper un poste de directrice de crèche, 4 ans plus tard. une fois directrice, je continue d'être soutenue par un trinôme de coordination, avec lequel je travaille en toute confiance, avec une certaine autonomie correspondant à mon caractère. Le groupe Babilou est particulièrement porté sur le management et permet à chaque manager de suivre une formation reconnue en la matière, nous permettant de retourner sur le terrain, armé de vraies billes. il permet également à tous les collaborateurs de se développer, et propose un catalogue de formation vraiment adapté et conséquent. des petits cadeaux, la fête des 10 ans, tout celà fait qu'on se sent vraiment appartenir au groupe. Je regrette juste que l'explosion du nombre de crèches ait fait perdre l'esprit "familial" des débuts. cette croissance ne s'est pas faite sans mal, j'ai eu à un moment l'impression que le groupe avait perdu les valeurs pour lesquelles je l'avais rejoint. Le projet d'entreprise a par contre permis de se recentrer sur ces valeurs, d'arrêter d'ouvrir des crèches à tout va quand les premières connaissaient des problèmes de recrutement ou avaient du mal à se stabiliser. Comme pour beaucoup d'autres entreprises, nous sommes soumis à un taux de remplissage, et parfois celà est compliqué d'accueillir des enfants en
Points positifsformation, développement, écoute
Points négatifspression sur le remplissage
1,0
Auxiliaire de Puericulture (H/F) | Finistère | 12 août 2019
Plus jamais !
Je confirme aujourd'hui tous les retours POURRIS que j'ai pu lire sur internet concernant Babilou : gestion catastrophique pour les employés ! Aucun interlocuteur. AUCUN. Les répondeurs automatiques cyniques te vantent les qualités humaines de l'entreprise, blablabla et te raccrochent au nez quand tu as patienté 5 minutes. Ils m'ont envoyé des documents de fin de contrat mensongers, disant que j'ai été payée le dernier jour de mon (petit) contrat chez eux. Donc, du coup, coté Pole Emploi ils sont de bons employeurs dans les clous. Sauf qu'à ce jour j'attends encore mon salaire DEUX mois après ! Et ma fiche de paie également ! Le seul interlocuteur est parti en vacances sans être remplacé vu le mail automatique que j'ai reçu, mais comme les deux semaines précédentes cette personne ignorait mes mails je n'en attends pas plus. Les seules personnes que j'arrive à avoir au bout du fil prennent le message "et le transmettent" à un autre interlocuteur qui, non, n'est pas accessible pour la simple mortelle que je suis. Bon, la Fonction Publique, c'est pas la panacée hein, on nous utilise comme des pions, on est jetables, on nous balade, mais quand on arrive à coincer un interlocuteur vivant, dans son bureau, on peut quand même se faire entendre même si généralement on se mange plein de condescendance de la part de quelqu'un qui est un gestionnaire, presque un robot. Paternaliste, la plupart du temps. OK, la Maison Bleue, Crèche Attitude, Don Bosco, c'est pas merveilleux non
3,0
Auxiliaire de Puericulture (H/F) | Paris (75) | 2 oct. 2016
L'usine qui épuise ses salarié(e)s
J'ai travaillé pendant un an chez Babilou en tant qu'auxiliaire de puériculture.Pour ce qui est de l'ambiance, l'organisation, le respect du projet pédagogique, je pense que cela dépend de chaque structure, de son équipe et de sa direction. En revanche, les conditions salariales sont loin d'être satisfaisantes: 37h30 par semaine sans RTT ni congés (hormis les fermetures annuelles) pour environ 1430 euros nets par mois, c'est de l'arnaque. Quand on travaille auprès des jeunes enfants, il est impératif, selon moi, de pouvoir prendre du recul dans sa pratique et de "souffler" un peu, histoire de ne pas sombrer dans une pratique routinière et d'être trop fatigué(e) pour répondre correctement à leurs besoins. Des formations sont proposées, mais je n'ai jamais pu en bénéficier, pour ma part. On peut soi-disant se détacher mais c'est faux,on reste non-stop auprès des enfants ce qui, dans la durée, devient exténuant, physiquement et mentalement.Si vous avez des enfants, une vie familiale, des projets, un conseil: passez votre chemin. Avec un tel rythme, sans jamais la moindre coupure on finit par ne vivre que pour travailler. Je précise que la notation avec les étoiles ainsi que la note globale ne correspondent pas à ce que j'ai évalué: cette entreprise vaut, selon moi, 2 étoiles au maximum.
Points positifsLes formations semblent intéressantes, les tickets restaurant
Points négatifsLe rythme imposé, l'impossibilité de conciler vie privée et vie professionnelle
1,0
Auxiliaire de Puericulture (H/F) | Velāyat-e Parvān | 27 juil. 2017
Deplorable
Direction incompétente dans les 2 crèches dans lesquelles j'ai travaillé. Elles ne savent' pas gérer le personnel et surtout pas de communication. Elles choisissent leurs horaires bien souvent extrêmement raccourcis, s'accordent des conges supplémentaires ce qui obligent le personnel moins diplômé à oublier sa vie de famille et à changer ses horaires pour assurer une présence . Bien entendu, Les coordinateurs sont souvent au courant de ses agissements mais couvrent les dérives et n'hésitent pas à ridiculiser ou à mettre la pression au personnel osant en parler. Une des crèches étaient dans un état déplorable, peu de personnel. l'objectif est de remplir au Maximum la crèche quitte à dépasser les quotas. Le personnel comme les enfants étaient toujours tendus, beaucoup de pleurs, d'excitation. Locaux peu aérés (dû au manque de fenêtres) et dans lesquels les germes pullulaient à volonté.pas de respect du bien etre de l'enfant. Il faut juste que le QUOTA soit atteint pour la RENTABILITÉ. Tolérance zéro lorsque votre enfant est malade, mais également lorsque VOUS êtes malade. Pas de RTT, pas de journées enfants malades (Le PDG Le crie haut et fort .......il estime que cela encourage le personnel à prendre des jours de "CA" déguisés supplémentaires...Il a d'ailleurs une haine puissante contre la Mairie de Paris qu'il critique lors de ces réunions d'accueil). 4 semaines de CA imposées et la 5eme semaine et tres compliquée à poser. En général, même au jour le jour, et pour des e
Points positifsTicket restau
Points négatifsEuh..... BABILOU

Questions et réponses au sujet de l'entreprise Babilou

Comment décririez-vous l’ambiance de travail chez Babilou ?
Posée le 31 mars 2018
Min court passage à la crèche de St Thégonnec, dans me Finistère, restera un bon souvenir : une équipe de professionnelles avec qui j'ai eu plaisir à travailler.
Réponse du 5 oct. 2019
Travaille à l’a chêne ! Non respect dés enfants et adultes en manque de personnelle on ne fait rien pour nous. Souvent débordé et ne plus prendre plaisir à faire le métier
Réponse du 18 juil. 2019
Quelles sont les motivations à travailler pour Babilou ?
Posée le 27 avr. 2020
Aucune car le diplôme nest pas reconnu
Réponse du 13 mars 2022
La réel motivation c’est qu’on vient travailler pour les ENFANTS NOUS SOMME LA POUR EUX !
Réponse du 12 nov. 2021
Quelles sont les étapes du processus de recrutement chez Babilou ?
Posée le 18 mars 2020
CV et lettre de motivation puis entretien sur place
Réponse du 20 avr. 2022
Il y a 3 entretiens pour rejoindre Babilou. Le premier se déroule avec une personne des RH, ce qui permet de cadrer un peu plus le profil du candidat d'un côté, et les missions ainsi que la culture d'entreprise. Le second j'ai rencontré le manager qui m'a bien expliqué la fiche de poste, la culture d'entreprise, la mission éducative etc... c'était très instructif, et j'ai bien retrouvé les valeurs de l'entreprise. Enfin, le 3ème, j'ai rencontré le responsable de tout le service, un entretien que j'ai particulièrement puisque nous n'avons pas repassé une 3ème fois la totalité de mon CV, mais bien aborder d'autres thématiques plus profondes. Il m'a également fait passer un petit test sur place. J'estime que le process a duré environ 1mois.
Réponse du 21 févr. 2022
L'organisation au sein de cette équipe et l'ambiance qui y demeure.
Posée le 4 mai 2019
Aucune c’est la débandade !
Réponse du 7 mai 2022
très bonne
Réponse du 16 mars 2022
Combien d’heures en moyenne travaillez-vous par semaine chez Babilou ?
Posée le 28 mars 2018
Trente cinq heure sans compter les heures en plus en permanence car manque de pros
Réponse du 3 déc. 2021
Je travaille 35 h part semaine Hors heur supplémentaire qui ne sont pas payée mes qu’on doit rattraper
Réponse du 18 juil. 2019